Cette déclaration a été publiée le 11 Novembre 2014, au «Challenging extremism and militarism», 3e édition MENA / Asie Forum sur les droits, la paix et la sécurité des femmes de ICAN lieu dans Şile, Turquie.

Nous, soixante femmes représentant treize pays dans le Moyen-Orient, Afrique du Nord et en Asie, avec nos collègues d’Europe et d’Amérique du Nord, réunies en Turquie lors du troisième Forum annuel sur les droits, la paix et la sécurité des femmes, organisée par la société civile internationale action Network (ICAN), avons un mot pour partager avec le monde: Assez.

Assez de la violence. Assez de l’importation des idéologies extrémistes qui n’ont pas de racines dans nos cultures, nos religions ou notre histoire. Assez des armes et des bombes qui nous obligent à enterrer nos peuples, même nos enfants, à un âge où ils devraient aller à l’école et construire leurs avenirs. Partout dans nos régions, à l’intérieur de nos nations, c’est nos gens qui souffrent en première ligne des guerres et des formes de violence les plus horribles dans l’histoire récente.

La grande majorité de notre population paisible est pris en otage par une petite minorité d’extrémistes, les forces d’occupation et les pouvoirs autoritaires. Nous, les femmes, en tant que militantes pour la paix, les droits et le pluralisme, sommes dans la ligne de tir de ces forces. D’un côté, nous nous trouvons sur les listes de destruction de ISIS / Daesh et d’autres milices extrémistes simplement pour avoir osé s’exprimer pour la liberté. D’autre part, nous sommes harcelés, menacés et arrêtés par les forces de l’Etat et les forces d’occupation pour avoir osé demander des services simples comme de l’eau propre, la bonne gouvernance, les droits fondamentaux, l’égalité et le leadership.

Les politiques des acteurs internationaux contribuent à la souffrance de notre peuple, y compris par des sanctions, les ventes d’armes, la traite des êtres humains et le trafic de drogue. Nos filles sont forcées dansles milices, ou enlevées, violées et vendues. Pendant ce temps, les forces extrémistes et rétrogrades sont directement bénéficient de ces politiques.

Nous tendons la main à travers le monde pour le soutien et la solidarité de la communauté internationale, mais ils n’était pasofferts, à l’exception de certaines sources. Vous prétendez soutenir les femmes, et dites que vous soutenez les normes et les politiques, telles que la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies 1325 sur les femmes, la paix et la sécurité qui appelle clairement à la participation effective des femmes à la prise de décisions relatives à la prévention et la résolution des conflits internationaux. Pourtant, vous ne tenez pas compte de nos conseils ou nos avertissements. Vous dépensez des millions sur les bombes et les drones, sachant qu’ils, seuls, n’offrent aucune solution. Mais quand nous demandons votre soutien pour les écoles, le développement économique et l’aide humanitaire, vous prétendez que vous n’avez pas les ressources financières.

Les problèmes qui nous défions sont profonds. Ils ne sont pas de notre création. Pourtant, nous sommes obligées de faire face aux conséquences. Vous pensez peut-être que rien de positif n’est possible dans les circonstances. Mais vous avez tort. Nous sommes puissantes et nous continuons à travailler parce que nous refusons d’abandonner nos valeurs et notre espoir pour un avenir meilleur. Nous mobilisons les jeunes à contester les idéologies qui disent que nous devrions haïr les uns les autres. Nous rejetons toute explication de la religion qui tolère ou favorise la violence et l’oppression des femmes. Nous répandons le message de paix et de pluralisme qui, pendant des siècles, a permis cette région à vivre ensemble pacifiquement malgré les différences.

Nous travaillons avec les femmes pour construire leur connaissance des droits universels et des interprétations inclusives de la religion, pour renforcer leurs voix, pour respecter leur dignité et pour leur donner des emplois. Nous travaillons avec les hommes pour lutter contre la culture de la violence qui a imprégné notre région. Contre les vents et les marées, nous nous efforçons de tenir nos gouvernements responsables de leurs propres engagements.

Aujourd’hui, nous sommes à la croisée des chemins. La communauté internationale peut continuer ses politiques et stratégies qui ont échoué, et qui provoquent en plus l’extrémisme violent et la radicalisation. Autrement la communauté internationale peut suivre notre exemple. Une chose est garantie: notre version de la région, notre vision pour l’avenir, est la paix, la liberté, la dignité, les droits, le pluralisme et la prospérité pour tous. Ecoutez-nous. Rejoignez-nous.

+1 202 986 0952

info@icanpeacework.org

media@icanpeacework.org

Suite 524, 1775 Massachusetts Avenue, NW, Washington, DC 20036

Share This